ADLRCF (Association de Défense des Locataires de la Résidence Colonel Fabien)

17/11/14

Trève hivernale des expulsions

La trêve hivernale des expulsions a débuté à compter du 1er novembre 2014 et prendre fin le 31 mars 2015.

Cette trève est définie par l'article L 613-3 du Code de la construction et de l'habitation comme une période pendant laquelle on ne procède à aucune expulsion locative. L'exécution d'un jugement d'expulsion est mis en sursis durant la période de cette trève.

Des exeptions éxistent concernant la trève hivernale si :
- une solution de relogement dans des conditions suffisantes respectant l'unité et les besoins de la famille des occupants a été trouvée ;
- l’occupant du logement s’y est installé illégalement et n’a pas de contrat de location (squatters);
- le logement fait l’objet d’un « arrêté de péril », autrement dit n’est plus habitable en l’état.

Bon à savoir:

La trêve hivernale suspend également les coupures de gaz et d'électricité en cas de factures impayées. 

Cette suspension s'applique à la mise en oeuvre des expulsions, avec l'intervention d'un huissier de justice et, éventuellement, des forces de l'ordre. En revanche, un propriétaire peut tout à fait entamer les démarches de la procédure d'expulsion pendant cette période puis attendre la fin de la trêve hivernale pour la faire exécuter (à partir de 6 h00 du matin le 1er avril 2015).

Le non-paiement des loyers par le locataire est la principale cause des mesures d'expulsion. Si un conflit pour impayés a débuté avec le bailleur, n'hésitez pas à nous contacter au plus vite.

Posté par ADLRCF à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


16/11/14

nouvelles à l'affichage dans les halls

 1.    Projet de « résidentialisation » de la cité…nous continuons nos actions !

Plusieurs d’entre vous nous ont exprimé leurs inquiétudes concernant le danger de prendre pour sortie l’avenue Colonel Fabien par son manque de visibilité et sa une circulation plus dense et rapide par rapport à celle de la rue Verte (actuellement sortie des 14 étages).La mairie étant actionnaire à 83% de laSEMISE et de ses décisions, nous avons écrit à Monsieur le Maire de Vitry sur Seine afin qu’il réponde aux demandes et à la sécurité de ses citoyens locataires de la cité Fabien.

 2.    Mobilisation des Jeunes Actifs pour la cité pendant Halloween !

L’après midi festif d’halloween organisé par l’AJAF et l’ADLRCF a permis aux enfants et locataires présents de la cité et du quartier de passer un bon après midi. Ces actions permettent aux jeunes adultes de L’AJAF de fédérer et d’offrir aux plus jeunes des notions de règles, de partage et de solidarité. Les membres de l’ADLRCF les remercient pour leurs actions et leurs engagements auprès de tous. Nos engagements communs sont symboliques de ce que nous voulons apporter aux jeunes et à tous.

 3.    Charges locatives 2012

Le contrôle des charges a été réalisé du 14 au 18 mars 2014. Des différences entre les montants facturés aux locataires et les factures présentées demandent pour nous des explications. Depuis, nous sommes toujours dans l’attente d’un rendez-vous avec l’agence comptable.

 4.     Distribution et sécurité du courrier à Fabien !

Des dégradations volontaires du local permettant la distribution du courrier dans les boites aux lettres au 37 Colonel Fabien ont eu lieu le 06 juillet 2014.

De nouvelles boites aux lettres avec système d’ouverture par la façade comme dans les 4 et 9 étages ont été placées fin octobre. Souhaitons que celles-ci ne soient pas saccagées.

L’ADLRCF a demandé que les boites aux lettres des autres escaliers des 14 étages soient remplacées et précisé que celle du 35 Colonel Fabien étaient particulièrement abimées. Pour réponse, la SEMISE n’envisage pas le remplacement des autres boites aux lettres…Nous insistons sur le fait qu’il est préférable de prévenir plutôt que de pénaliser de nouveau des locataires durant plusieurs mois !

5.    Permanences de locataires pour vous écoutez et agir en conséquence

Mercredi 05 novembre, à la demande de monsieur Dauphin, directeur de l’unité de gestion ouest de la Semise a eu lieu dans nos locaux une réunion pour nous présenter le bilan 2014 des réalisations du bailleur et les prospectives de travaux 2015. Lors de cette réunion nous avons insisté sur l’importance pour les locataires de rencontrer un représentant du bailleur, Monsieur Dauphin s’est engagé à nous rencontrer une fois par trimestre lors de nos permanences. 

6.    Détecteurs de fumées…attention aux démarcheurs

Actuellement, des représentants passent pour vous vendre des détecteurs de fumées. Deux ont été reconduits par des membres de l’ADLRCF.

Le bailleur a signalé qu’avant mars 2015, il remettrait  aux locataires des détecteurs de fumées et l' entretien restera à la charge de chaque locataire.

Posté par ADLRCF à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06/11/14

Courrier transmis à Monsieur le Maire de Vitry sur Seine le 03 novembre 2014

Des locataires ont exprimé leur vive inquiétude vis à vis de la sortie pour les véhicules prévue avenue du Colonel Fabien où la circulation est beaucoup plus dense que du côté de la rue Verte et la visibilité quasi nulle.

Nous avons à plusieurs reprises exprimé nos désaccords concernant le projet de résidentialisation de notre cité auprès des représentants du bailleur.

Les représentants des locataires élus au conseil d'administration de la SEMISE se sont positionnés en accord avec le bailleur malgré nos points de désaccords.

Aussi, nous nous adressons par ce courrier à Monsieur le Maire pour l'avertir de la dangerosité de cette sortie et lui demander son intervention pour sécuriser cet accès.

S_curisation_des_citoyens_de_la_r_sidence_Colonel_Fabien (Cliquez sur le lien pour visualiser notre lettre)

Posté par ADLRCF à 10:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04/11/14

La course d' halloween...

Cet après-midi du 31 octobre organisé par L'AJAF et l'ADLRCF a remporté un vif succès auprès des enfants, parents présents et animateurs du centre de quartier Fabien qui étaient invités.

Tous les animateurs ont participé à la course au trésor organisée par L'AJAF dans la résidence. Celle-ci a mobilisé près de cinquante jeunes (enfants et ados). Après cette course fort animée, tous les participants ont partagé un goûter

organisé par l'ADLRCF et pour les plus petits, un atelier maquillage leur était proposé.

Un bon moment partagé ou tous les enfants étaient à l'honneur.

IMG_1497

100025630_q

100025688_q

100026486_q

untitled 6 mod

La suite en image sur l'album " COUSE D'HALLOWEEN 2014 "

Posté par ADLRCF à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03/11/14

Pour écouter votre parole

permanence novembre 2014

Posté par ADLRCF à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



29/10/14

Nouvelles boites à lettres au 37 C. Fabien

CAM00981

CAM00982

CAM00984

Conformément à l'annonce du bailleur la SEMISE, de nouvelles boites à lettres  ont été posées ce jour pour remplacer celles endommagées au début du mois de juillet. La distribution se fera avec ce nouveau modèle des boites à lettres du côté des escaliers Ainsi, les locataires du 37 Colonel Fabien vont de nouveau recevoir leur courrier en toute normalité.

Posté par ADLRCF à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28/10/14

Avec vos associations le 31 octobre...

Course au trésor, atelier maquillage, friandises, ....vous attendent avec vos associations L'AJAF et L'ADLRCF le 31 octobre à partir de 15h00...

halloween blg

Posté par ADLRCF à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24/10/14

C'est le 31 octobre...

numérisation0002

Posté par ADLRCF à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03/10/14

Changement 2014 pour faire mesurer les ondes électromagnétiques d'une antenne relais

Est-il possible pour un administré de faire mesurer les ondes électromagnétiques d’une antenne relais ?

Publié le 29/09/2014 • Par Sacha Dordevic • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles

Oui, une disposition dans la loi de finances pour 2013 prévoit de rendre opérationnel, sous l’égide de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), le nouveau dispositif de surveillance et de mesure des ondes électromagnétiques radiofréquences.

Depuis le 1er janvier 2014, toute personne qui le souhaite peut solliciter gratuitement des mesures via un formulaire disponible sur le site internet www.service-public.fr.

Cette réforme permet de renforcer la transparence et l’indépendance du financement des mesures et de rendre accessible à tous la connaissance de l’exposition aux ondes électromagnétiques.

Les résultats des mesures sont rendus publics par l’ANFR sur le site www.cartoradio.fr, et les maires sont informés des résultats de toute mesure réalisée sur le territoire de leur commune, quel qu’en soit le demandeur.

Posté par ADLRCF à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01/10/14

Que Choisir octobre 2014

numérisation0001

Posté par ADLRCF à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28/09/14

....

numérisation0002

Posté par ADLRCF à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11/09/14

Comment les locataires du 37 Colonel Fabien peuvent récuperer leur courrier...

Des dégradations volontaires du local permettant la distribution du courrier dans chaque boite à lettre aux habitants du 37 Fabien ont eu lieu le 06 juillet 2014.

Rappelons que nous avons été informés du problème par l'initiative d'une personne anonyme qui usurpe l'identité de l'association ( pratique peu honnête) http://adlrcf.canalblog.com/archives/2014/08/29/30494789.html

Après renseignements pris auprès des agents de la SEMISE. Nous apprenons qu' une première réparation de la porte de ce local a été réalisé en juillet 2014. Deux à trois jours suivant cette réparation, une nouvelle dégradation a eu lieu avec intrusion de plusieurs personnes dans ce local. La SEMISE a commandé une nouvelle porte anti-intrusion qui est en attente de pouvoir être posée et a porté plainte auprès de la police nationale pour la dégradation volontaire de ce local, son squat et celui d'un logement contigu au local. 

Pour les familles habitant au 37 Colonel Fabien, leur courrier est déposé et récupérable à la permanence administrative de la cité ouverte du lundi au vendredi (sauf les mardi) de 9h00 à 17h30.

Les locataires qui ne peuvent pas se présenter physiquement à la permanence administrative, doivent écrire une attestation autorisant la récupération de leur courrier par une tierce personne (famille, voisin...) avec la photocopie d' une pièce d'identité afin que leur courrier ne termine pas en de mauvaises mains.La distribution des lettres ne peut pas être réalisé au domicile de chacun, celles-ci ne passant pas sous les portes.

Posté par ADLRCF à 12:18 - Commentaires [9] - Permalien [#]

10/09/14

  PERMANENCE DES LOCATAIRES

Salle 12, sous-sol du batiment de 4 étâges au 26, rue Verte

giraffe 11 version petit 2

Mercredi 10 septembre 2014

de 19h00 à 20h00

Posté par ADLRCF à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04/09/14

Que Choisir de septembre 2014

numérisation0003

Au sommaire du dernier magazine " Que Choisir " avant le nouveau vote d'adhésion par les adhérents de l' ADLRCF

Posté par ADLRCF à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01/09/14

Changement des colonnes des eaux usées...Réponse de notre bailleur

Le 08 août 2014, nous rédigions une remarque concernant l'annonce du changement des colonnes d'eaux usées faite par Monsieur Bedetti, directeur général de La Semise en février 2013 http://adlrcf.canalblog.com/archives/2014/08/08/30379828.html

Nous avons reçus suite à cette remarque le message électronique ci-dessous pour répondre à notre questionnement:

"Bonjour, 

Je tenais à vous confirmer que les colonnes d’eaux usées et eaux vannes d’une partie de la résidence vont être remplacées.

Un marché de travaux est actuellement en cours de montage au sein de nos services pour cela. La consultation des entreprises va être réalisée dans le dernier trimestre 2014.

Cette mise en concurrence doit permettre de faire une commande à l’entreprise qui sera retenue avant la fin de l’année pour un démarrage consécutif des travaux.     

D’ici là, La Semise va agir sur les colonnes qui ne peuvent attendre ce délai. Ainsi, les plus urgentes vont faire l’objet d’un curage dans le courant du mois de septembre au plus tard.

Restant à votre disposition si besoin,

Cordialement.    

 S. D. Directeur de l'Unité de Gestion Ouest 

 

Nous remercions le directeur de l'Unité deGestion Ouest pour son attention et sa réponse.

Toutefois, nous restons vigilants car nous n'oublions pas que pour ces travaux, il nous avait été annoncé que le marché public lancé l'été 2013 s'était avéré infructueux faute de demande des entreprises.

Souhaitons que les entreprises soient plus enclin à la réalisation de ce marché de travaux en cours de montage  .

Posté par ADLRCF à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29/08/14

Problème de distribution du courrier au 37 Fabien depuis près de 2 mois.

Un retour de vacance des benévoles de l'ADLRCF plutôt agité :

Par l'initiative d'un locataire anonyme nous avons appris que le courrier des locataires du 37 Colonel Fabien rencontre des problèmes de distribution.Ce locataire a fait plusieurs réclamations au nom de l' association auprès du service de La Poste.

La poste nous a transmis en réponses que le local de dépot du courrier n'est plus accéssible car dangereux pour le facteur depuis le début du mois de juillet.

Face à l'incapacité du facteur d'accèder aux boites à lettres des locataires, le facteur distribue le courrier du 37 Colonel Fabien aux agents de la permanence administrative de la cité depuis le 04 aout 2014. C'est donc aux agents de cette permanence qu'il incombe la mission de remettre le courrier aux locataires. 

numérisation0004

numérisation0002

Pour autant, les réclamations faites au nom de l'ADLRCF par une personne anonyme continuent...Donc, les problèmes de distribution perdurent.

 numérisation0005

Posté par ADLRCF à 17:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08/08/14

Le changements des colonnes d' évacuation des eaux...Une fausse annonce de la SEMISE ?

Christian Bedetti, Directeur Général de la SEMISE annonçait aux locataires de la résidence C. Fabien en février 2013 le remplacement des vétustes colonnes d'évacuation des eaux usées pour l' année 2013.

En juillet 2014, les colonnes n'ont pas été remplacées. Les dégâts des eaux dans les logements continuent de nuire aux biens et bien être des locataires. Ceux-ci attendent plusieurs mois voir plus d'une année pour recevoir l'indemnisation de leur préjudice.

Pire, des canalisations cassent comme aujourd'hui au 35 C. Fabien, innodent plusieurs logements et génèrent des conflits entre locataires . Au point que la police nationale se déplace pour rappeler au responsable de secteur de notre unité de gestion d'intervenir pour faire cesser cette innondation et sécuriser la partie électrique !!!

Il reste à voir QUAND (?) la SEMISE réalisera les changements annoncés.

Posté par ADLRCF à 18:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05/07/14

gestion antisociale ou dysfonctionnement à la SEMISE ?

En février 2014, l'ADLRCF était solidaire de la lettre ouverte réalisée par plusieurs amicales de locataires et initiée par le CALIS Vitry.http://calisvitry.canalblog.com/archives/2014/02/13/29205203.html

Depuis cette période, des améliorations ont-elles eu lieu au niveau des contentieux à la Semise ?

Non, puisque les agents de proximité continuent de clamer " haut et fort " dans les escalierspour les locataires peu rapide à l'ouverture de leur porte que " c'est pour les impayés de loyer ! ". Que penser du respect, de la confidentialité du au  locataire lors de pareilles situations ?

Pire, puisque les procédures d'impayés sont enclenchées pour les locataires ayant acquitté leur loyer avec un ou deux jours de retard.

Cela se traduit concrètement par un paiement réalisé le 11 ou le 12 du mois (10 du mois étant la date limite de paiement) et une première lettre de relance datant du 13 et postée le 16 du mois (...le locataire a pourtant payé le 11 )....Puis, un avis de passage réalisé au 18 du mois ( c'est là qu'interviennent les agents de proximité au domicile ) pour demander au locataire de prendre contact au plus vite avec la conseillère sociale de l'unité de gestion. Là encore, que penser de la gestion interne de la Semise et du respect du locataire qui malgré son paiement à la permanence de proximité au 11 continue de se faire réclamer celui-ci par les agents de cette même permanence (...une affaire de sous ou de fous...).

Autre situation tout autant rocambolesque et à la limite de la discrimination :

Suite à une perte d'emploi, une locataire a engendré une dette de près de 2000 euros auprès du bailleur la Semise. Cette locataire se retrouve au tribunal d'intance d'Ivry sur Seine malgré le fait qu'une partie de sa dette soit réglée et qu'elle continue de payer. Le juge du tribunal déboute la Semise concernant sa demande d'expulsion au vue de la bonne foi de la locataire.

Pourtant, le bailleur fait un recours de ce jugement et poursuit sa demande d'expulsion de la locataire auprès du tribunal de Paris...Cette locataire n'a pourtant plus aucun arriéré de loyer avec la Semise. Est-cela la " politique sociale " de la Semise ? Au premier incident de paiement...on se débarrasse des locataires.

Il est clair qu'un problème est bien présent puisque les gens qui paient ont des relances. Et, ceux qui ont terminé de payer leur dette continuent d'être poursuivi pour expulsion.

Quid des quittances transmises le 04 juillet ?

Posté par ADLRCF à 22:39 - Commentaires [10] - Permalien [#]

28/06/14

" Que Choisir " juillet 2014

numérisation0004

Posté par ADLRCF à 15:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17/06/14

réunion de présentation du nouveau projet de " sécurisation " de la résidence

Mercredi 11 juin 2014 à 18H00, des représentants de la Semise ont présentés la nouvelle proposition de projet de sécurisation de la cité.

Etaient présents:

  • Les représentants de la Semise, Mme Menesson (directrice de la communication), Mr Forbes (fonction ?), Mme Legall (directrice des opérations et du patrimoine), Mr Dauphin (Directeur de l'unité de gestion Ouest) et le responsable de secteur de notre cité.  
  • Les locataires, 7 étaient présents dont 4 membres de l' ADLRCF (dont 2 membres du conseil d'administration , Monsieur Jean-Louis Weber  représentant CNL, élu au conseil d'administration de la Semise et 2 locataires.

Quels changements par rapport au projet présenté en novembre 2013 et aux propositions et courrier faîts par l' ADLRCF ? 

propositions_de_l_ADLRCF__1___1_

à l’attention des locataires de la résidence C. Fabien                

Vitry sur Seine, le 02 janvier 2014

La SEMISE a pris conscience de la nécéssité de répondre à vos attentes concernant l’accès des véhicules dans notre résidence après deux pétitions de locataires dont la dernière date de juillet 2012, et 3 réunions de rencontre locataires/amicales organisées par la SEMISE.

Un projet de sécurisation de la résidence a été présenté à l’ADLRCF (Association de Défense des Locataires Résidence Colonel Fabien) le 14 novembre 2013 et précedement (date non communiqué) à l’amicale CNL (Confederation National du Logement). Ce projet non communiqué en amont de sa présentation aux représentants des locataires de la résidence , était voté lors du Conseil de Concertation Locative du 30 juillet 2013 à l’unanimité des membres de ce conseil auquel l’ADLRCF ne siège pas. CNL et CLCV y ont leur représentants.

Sur les buts du plan de sécurisation présentés, l’ADLRCF a souligné son approbation concernant l’interdiction du stationnement aux personnes extérieures de la résidence. Mais, a indiqué des divergences sur d’autres points.

Nous avons précisé qu’il n’était pas compréhensible qu’une poche de stationnement de 40 places actuellement soit maintenue (363 places laissées pour 433 logements ) puisque contrairement à 2003, des espaces de stationnement matérialisés éxistent sur la rue Verte. De plus, nous avons rappelés que l’entretien de cet espace qui bénéficie aux personnes extérieures est aux frais des locataires dans leurs charges locatives.

Nous précisons que l’accord des amicales de retrocéder une poche de stationnement aux personnes extérieures pour le « dépôt minute » des parents d’élèves lors de la concertation de 2003 était sous réserve de la pertinence du projet.

Vous le savez, antérieurement à cette concertation de 2003 notre résidence bénéficiait de trois accès entrée/sortie avec des barrières mécaniques. Barrières hélas trop fréquement cassées notamment par des comportements inciviques de personnes extérieures à la résidence. Cet état de faits ayant amené le bailleur la SEMISE à retirer les barrières mécaniques, et entrainé la question du stationnement pour les parents d’élèves.

Nous avons fait des propositions verbales à nos interlocuteurs qui nous ont demandé de les transmettre par écrit sous 15 jours :

Le projet de la SEMISE montre que sur la poche de stationnement de 40 places de « dépôt minute » 8 places de stationnement sont récupérées pour réaliser une zone de présentation de containers à la collecte des ordures ménagère qui comprendrait la totalité des containers de la résidence. Cette zone semble insuffisante au vu nombre de containers nécessaires et sera une grande incitation aux dépots sauvages que font déjà des entreprises et individus inciviques.

 L’ADLRCF a proposé que les containers soient déposés avant la récolte des ordures sur deux aires (voir trois) en extérieur de la résidence (sur l’espace publique) au même titre que les pavillons nous entourant, ou la résidence du parc, la résidence de la folie, la résidence de l’OGIF rue Verte, l’établissement du Cotteau ou l’école Eugénie Cotton. Bref, comme tout le quartier.

La SEMISE stipule que « cette solution poserait des problèmes de sécurité à cause des stationnements de camions sur les voies publiques passantes ».

Pour autant à aucun moment une étude sur la circulation aux abords de notre cité ne nous a été présenté par les services concernés.

Attendre que le véhicule d’un locataire soit sorti pour pouvoir pénétrer dans l’espace de stationnement réservé aux locataires, n’est-ce pas une source d’entrave à la circulation des voies publiques ? Combien de temps mettrons à rentrer 5 voitures et sortir 6 voitures aux heures de pointe ?

L’ADLRCF a demandé que soit restauré la circulation des véhicules entre tous les espaces de la résidence en retirant la borne fixe placée lors de la création d’un espace réservé aux parents d’élèves. Elle propose que les accès entrées/sorties soient préservés avec l’installation de bornes escamotables réservées à l’usage des locataires.

La SEMISE souhaite limiter l’accès à la résidence à raison d’un seul véhicule par logement. Le sytème de borne proposé oblige d’entrer et sortir par la même borne. 

L’ADLRCF est opposé au fait que les locataires possédant deux véhicules soient obligés de stationner en dehors de l’espace réservé aux locataires, ni ne puissent recevoir d’ invité.

 Cet aménagement n’apportera pas la jouissance paisible du lieu de vie des résidents.

 L’ADLRCF a demandé le maintien du nombre de places de stationnement (nombre déjà inférieur au nombre de logement éxistant).

Notre cité a des locataires à faibles revenus ce qui permet à notre bailleur de nous opposer le fait que seul 0,7% de la population possède une voiture (taux fournit le 14/11/2013). Cela représente tout de même 307 véhicules à minima pouvant stationner sur la cité. 

De plus, le nombre de véhicules comptés en septembre par notre bailleur ne tient pas des locataires qui travaillent en horaires décalées ni qui prennent leur congés à l’arrière saison.

La proposition de Mr VOLK, Président de l’amicale CNL va dans le même sens que celle faite par l’ADLRCF pour les accès entrées/sorties de la résidence.

Nous avions egalement signalé la circulation dense sur l’avenue Colonel Fabien et le danger que cela entrainait pour les locataires de la résidence.

L’ADLRCF soucieuse de représenter la voix des locataires a organisé une réunion extraordinaire le 29 novembre 2013. Nous n’étions pas en mesure de réaliser cette entrevue plus précocement puisque la salle de permanence est toujours hors d’usage. C’est en demandant le prêt d’une salle au centre de quartier qui doit être réalisé 15 jours minimum avant la date demandé que nous avons été en mesure de présenter le projet aux locataires.

Lors de cette réunion extraordinaire, une motion a été réalisé et diffusé sur le blog de l’ADLRCF spécifiant que le projet présenté ne repondait pas aux attentes des locataires et qu’il était rejetté en l’état. 

Au vu des réponses faites à toutes nos propositions ainsi qu’à celles de l’amicale CNL. Vu que l’échéancier et la programmation du projet sont déjà acté avant toute consultation des représentants de la résidence. Nous nous sommes longuement interrogés sur la pertinance de présenter d’autres propositions pour lesquels nous n’avions pas d’espoir d’un aboutissement vu la manière dont la SEMISE traite la conciliation.

De plus, la SEMISE n’ a apporté aucune précision concernant « un eventuel développement ultérieur du quartier » largement précisé en préambule des objectifs du projet.

Pour répondre au reproche de n’avoir pas répondu sous 15 jours, nous précisons que nous sommes des bénévoles dont le temps consacré à la Défense des locataires s’ajoute à celui de leurs obligations professionnelles et familiales ,et non des salairiés. Pour autant, des propositions ont été faites verbalement lors de cette rencontre du 14/11/2013, aucune n’a été retenue par notre bailleur et nous avons précisé aux représentants de la SEMISE qu’il n’y avait pas urgence à lancer des travaux qui ne répondraient pas aux réelles attentes des locataires.

Mais il y a pas de «dynamique d’échange » puisque l’échéancier des travaux est déjà programmé avec ou sans l’accord des locataires et de leur association.

DE TOUTE EVIDENCE, LA ENCORE, NOUS N’AVONS PAS ETE ENTENDUS.

Muriel CANCALON, Présidente "

(r_ponse___l_attention_des_locataires_de_Fabien__2_)

Avons-nous été entendues suite au courrier ci-dessus remis au bailleur après sa communication faite aux locataires en décembre 2013 ?

  • Disposition des ordures ménagères en dehors de la résidence mise en place depuis déjà 3 semaines
  • Confirmation d'un système de PASS qui ne peux permettre que l' entrée et sortie d'un seul véhicule par appartement.

Rappelons que nous n'étions pas pour ce système à cette condition en novembre 2013, ni pour une poche dite de " dépose minute " comprenant 40 places  (+ de 10% du parc de stationnement  résidentiel et presque 2 classes d'élèves ! ) pour tous public de Vitry sur Seine aux frais de la SEMISE (donc, des locataires via les loyers...).

Nous avons patienté 7 mois pour la présentation d'un nouveau projet qui a finalement très peu changé. Même les diapositives du powerpoint "projet de sécurisation" présenté n'étaient pas actualisées par rapport au projet de novembre 2013 !!!!!

Ce que nous avons retenus: 

La proposition de l' ADLRCF de faire une enquête auprès des locataires sur ce projet a été refusé au prétexte que les locataires étaient invités à s'exprimer à la présentation du 11 juin. Il a par contre été suggéré à notre association d' enquêter sur le nombre de véhicules possèdé par les locataires de la cité !! 

Est-il normal de demander aux associations bénévoles de faire le travail des agents de la SEMISE ? Surtout après nous avoir préciser que n'était prise en compte que l'unique expression des représentants de locataires élus au conseil d'administration de la SEMISE.....Donc, seul les votes de Monsieur WEBER (cité Fabien) et de Mme PERENNOU (cité Auber) sont retenus et validés.

Quid de l'écoute et du respect de la parole des locataires présents,  non favorable au projet présenté ?

Quelle sécurisation lorsque le projet propose une entrée et sortie avec une borne sur l'avenue Colonel Fabien  ou la circulation est dense et la visibilité très mauvaise ?

Est ce une réelle sécurisation ou une gabegie financière aux frais une fois de plus des locataires ?

Posté par ADLRCF à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »